Le CNRS
 
 

Accueil > Actualités recherche > Création de MaHTEO, un nouveau laboratoire commun pour améliorer la sécurité des systèmes oxygène.

Création de MaHTEO, un nouveau laboratoire commun pour améliorer la sécurité des systèmes oxygène

 

Le laboratoire Procédés et Ingénierie en Mécanique et Matériaux (PIMM) et Air Liquide s’associent pour la création d’un laboratoire commun chargé d’étudier les interactions entre les métaux liquides et l’environnement gazeux à haute température. L’inauguration du laboratoire s’est tenue le 12 novembre 2018.

Discours de Michel Mortier, délégué général à la valorisation du CNRS, lors de l’inauguration du laboratoire commun MaHTEO ©Alexandre Gyre

Après de nombreuses années de collaboration, le laboratoire Procédés et Ingénierie en Mécanique et Matériaux – PIMM (CNRS/Arts et Métiers /Cnam) et Air Liquide renforcent leurs liens en créant MaHTEO (Matériaux à Haute Température, Environnement gazeux et Oxygène), un laboratoire commun chargé d’étudier les interactions entre les métaux liquides et l’environnement gazeux à haute température. Il a été inauguré le 12 novembre 2018 à Paris en présence de Michel Mortier, délégué général à la valorisation du CNRS, Ivan Iordanoff, directeur général adjoint délégué à la recherche et l’innovation d’Arts et Métiers, et Henri Chevrel, directeur de la Recherche et Développement Europe d’Air Liquide.

Dirigé par Frédéric Coste, ingénieur de recherche CNRS, les deux axes principaux de ce laboratoire commun porteront sur la combustion assistée par laser et la fabrication additive. L’un des objectifs est d’augmenter la sécurité des installations d’oxygène. Sur le long terme, l’équipe du laboratoire commun vise la réalisation d’un outil numérique d’aide au design de systèmes oxygène.

Dans le domaine de la fabrication additive par fusion laser, la compréhension fine des interactions gaz de couverture/métal liquide est un enjeu majeur dans la maitrise de la qualité finale des pièces réalisées et un objectif pour MaHTEO. Le développement et la généralisation de cette technologie passeront par des études fondamentales de l’interaction entre un faisceau laser, un lit de poudre et un environnement gazeux.

Ce nouveau laboratoire commun marque une nouvelle étape dans la collaboration entre les partenaires dans ce domaine. Elle leur permettra de mutualiser leurs ressources autour d’une ambition et d’un programme de recherche communs. Elle facilitera le montage de projets collaboratifs et l’ouverture vers de nouveaux partenaires académiques et industriels pour répondre aux différents défis scientifiques et technologiques visés. Ce nouveau laboratoire commun s’inscrit dans le cadre d’un accord-cadre de coopération et de recherche, entre le CNRS et Air Liquide qui ont mené depuis 10 ans plus de 70 collaborations, dont la création de trois laboratoires communs en France.


Contact chercheur

Frédéric Coste, ingénieur de recherche au CNRS


Communiqué de presse

Lire le communiqué de presse régional

Le CNRS Annuaires Mots-Clefs CNRS Autres sites Imprimer Contact Credits Plan du site